Sidérés et fascinés face au désastre

Article paru dans les pages Rebonds de Libération. L’article est daté, il faut se remettre dans le contexte de la première semaine de l’affaire DSK, le moment de la chute de celui qui dirigeait le FMI et auquel on prêtait un avenir présidentiel, le moment des menottes et des traits tirés… le mot Sidération était alors sur toutes les lèvres des commentateurs. Il s’agissait pour moi de réagir sur cet éprouvé et sur l’usage de ce mot, en convoquant au passage un peu de poésie, peut-être pour nous sauver d’un monde décidemment parfois trop « brut »…

http://www.liberation.fr/politiques/2011/05/23/sideres-et-fascines-face-au-desastre_737494

Laisser un commentaire